Vers le contenu
Retour à la page d'accueil formation professionnelle ICT
Fermer

Fermeture annuelle: Le secrétariat général sera fermé du 19 décembre 2022 au 6 janvier 2023.


Des questions sur ICT-Formation professionnelle?

FAQ
Téléphone +41 58 360 55 50
ICT-Berufsbildung Schweiz
Waisenhausplatz 14
3011 Bern
Contact et options +

Louana, comment as-tu vécu les ICTskills2022?

10. Novembre 22

Louana Berger est en troisième année d’apprentissage comme informaticienne en développement d’applications. La jeune Soleuroise figure parmi les trois informaticiennes qui ont participé aux ICTskills2022 dans le cadre des SwissSkills à Berne. Dans l’entretien qu’elle nous a accordé, elle raconte comment elle a vécu les Championnats suisses et pourquoi elle en est venue à l’informatique.


Louana, toutes nos félicitations pour ta performance aux SwissSkills 2022! Quelles impressions gardes-tu de ces championnats?

Merci beaucoup! Je me réjouissais énormément d’aller aux SwissSkills. Prendre part à ces épreuves a été une expérience tout à fait particulière. J’ai été très impressionnée de voir tous ces jeunes professionnels qui ont pris le temps de participer aux compétitions.


Qu’est-ce qui t’a motivée à participer aux Championnats suisses?

L’année passée, l’un de nos enseignants à l’école professionnelle a parlé des Championnats régionaux à notre classe, juste quelques semaines avant leur début. J’ai tout de suite été très intéressée, mais j’hésitais car, normalement, ce sont des apprentis de 3e ou 4e année qui relèvent ce défi. Finalement, je me suis décidée au dernier moment après en avoir longuement discuté avec des amis. Je savais aussi que l’apprenti senior était inscrit à la compétition. Donc je me suis dit que ce serait l’occasion de me mesurer à quelqu’un que je connaissais.


Les tâches à résoudre m’ont paru très difficiles. Je n’ai pas eu l’impression de m’en être bien tirée, mais au moins j’étais contente d’avoir essayé. À ma grande surprise, je me suis qualifiée pour les Championnats suisses auxquels j’ai participé cet été.


Qu’est-ce qui te fascine dans l’informatique?

La programmation, sans hésiter une seconde. C’est passionnant de voir à quel point les ordinateurs et, donc, la programmation occupent déjà une place très importante dans notre quotidien et comment ils gagnent de plus en plus de terrain. J’aime aussi apprendre de nouveaux langages de programmation et frameworks.


Pourquoi avoir choisi cet apprentissage?

Au début, j’étais indécise, j’hésitais entre la matu’ et un apprentissage. Mais je me suis vite rendu compte que je préférais les activités pratiques à la théorie. Après, le choix d’une spécialisation en développement d’applications s’est clairement imposé à moi, car je m’intéressais depuis un bon moment déjà à la programmation.


Donc tu programmais déjà avant? Qu’est-ce qui t’a poussée dans cette voie?

Plus jeune, j’ai un peu touché à des langages comme Python et aussi Javascript. Et puis, mon intérêt pour l’informatique n’a pas échappé à mon père qui m’a offert un Raspberry Pi pour mon anniversaire. Avec ce mini-ordinateur, j’ai pu réaliser plusieurs projets passionnants, ce qui a décuplé mon plaisir à programmer.


Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton travail?

La partie programmation et aussi le design graphique de nouvelles applications.


Quel est le plus grand défi à relever pour toi?

Parfois, c’est difficile de concilier un apprentissage et une maturité professionnelle. Cela demande énormément de temps.


Pourquoi y a-t-il si peu de femmes qui choisissent l’informatique comme profession? Que devrait-on faire pour inverser la tendance?

C’est considéré comme un métier d’hommes, bien que l’on voie de plus en plus de femmes se passionner pour l’informatique. Je trouve cela super.

C’est à l’école que la plupart des jeunes découvrent l’informatique comme discipline. Certains de mes collègues et moi aussi d’ailleurs en gardons un souvenir qui ne parle pas en faveur de cette matière.


Qu’est-ce qui t’a néanmoins décidée à choisir ce métier?

Pour moi, il était clair que les sujets traités à l’école n’avaient pas grand-chose à voir avec la vie professionnelle. Ce qui m’a beaucoup aidée, c’est d’aller à des salons des métiers et de discuter avec des jeunes en milieu d’apprentissage. Certains sites Web, dont le portail orientation.ch, m’ont aussi donné une vue d’ensemble assez détaillée de la profession. Je trouve ma formation passionnante car, même après l’apprentissage, je pourrai toujours apprendre quelque chose de nouveau. Et on ne s’ennuie jamais au travail.


Quels sont tes projets d’avenir?

Une fois mon apprentissage terminé et ma matu’ en poche, je poursuivrai mes études.

Dans quelle spécialisation?

Je ne sais pas encore si je ferai une passerelle. Je m’intéresse beaucoup au machine learning, mais aussi à d’autres domaines, comme l’architecture logicielle ou l’analyse des données qui pourraient constituer des matières passionnantes dans mes études.


informaticien-ne CFC

Championnats suisses


Mon portrait en bref.

Je m’appelle Louana Berger et j’habite à Oberbuchsiten dans le canton de Soleure. Je suis en 3e année d’apprentissage comme informaticienne en développement d’applications chez Scintilla AG à Zuchwil. Deux fois par semaine, je me rends à l’école professionnelle de Soleure (GIBS Solothurn). Durant mon temps libre, j’aime faire du sport, lire et partager du temps avec mes amis.