Formation supérieure ICT

Examen professionnel brevet fédéral

La personne qui réussit l'examen professionnel (EP), reçoit un brevet fédéral. Par le biais d'un examen professionnel, vous vous qualifiez pour un poste dans lequel les connaissances professionnelles approfondies et/ou des qualités de conduite sont demandées. Il sera également confié aux professionnels porteurs du brevet fédéral des tâches plus importantes et la responsabilité de la formation des apprentis.
Dès 2018, les coûts de préparation aux examens seront subventionnés par la Confédération. Les candidat-e-s aux examens fédéraux pourront demander une contribution aux cours préparatoires, indépendamment du résultat obtenu à l’examen, et pour autant que ces cours n’aient pas été subventionnés par les cantons. Plus d’infos: SEFRI

Conditions
Afin de pouvoir réussir un examen professionnel, il vous faut être titulaire de certaines professions et avoir travaillé durant un certain temps dans le domaine. Les cours préparatoires ne sont, en règle générale, pas nécessaires pour l'admission à un examen professionnel, mais toutefois vivement  recommandés. Les diverses conditions d'admission sont fixées dans le  règlement 2013 et les directives 2013.

Vos perspectives de salaire
Ainsi qu’il ressort de notre étude sur les prévisions des besoins en main-d’œuvre qualifiée TIC en 2024, dont les résultats sont uniquement disponibles en allemand, les employés TIC avec une formation professionnelle supérieure gagnent autant que les employés TIC avec un diplôme d’une haute école.

Examen professionnel supérieur diplôme fédéral

 

Avec la réussite de l'examen professionnel supérieur, vous êtes en mesure de piloter des projets complexes en informatique et de poursuivre le développement de processus. En tant qu'informaticien/-ne diplômé/-e vous pilotez avec succès des groupes de travail importants, voire un département complet. A cet effet, la stratégie, l'innovation et la conduite sont placés au centre de la formation. La personne qui a réussi un examen professionnel supérieur (EPS), reçoit un diplôme fédéral.
Dès 2018, les coûts de préparation aux examens seront subventionnés par la Confédération. Les candidat-e-s aux examens fédéraux pourront demander une contribution aux cours préparatoires, indépendamment du résultat obtenu à l’examen, et pour autant que ces cours n’aient pas été subventionnés par les cantons. Plus d’infos: SEFRI

Conditions
L'examen professionnel supérieur s'appuie sur le brevet fédéral et une pratique professionnelle complémentaire. Les cours préparatoires ne sont, en règle générale, pas nécessaires pour l'admission à un examen professionnel supérieur, mais toutefois vivement recommandés. Les diverses conditions d'admission sont fixées dans le règlement 2013  et dans les directives 2013.